”El deseo de Dios”

El Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de DiosEl Deseo de Dios
II

C’est à la ”Caleta El Membrillo”, crique de pêcheurs située à quelques encâblures du port à containers de Valparaíso, que se réunissent chaque samedi les danseurs du ”Baile gitano de San Pedro”. Ils se retrouvent au milieu du va-et-vient des pêcheurs, pour répéter leur danse en l’honneur de la Vierge, devant la statue de San Pedro qui domine la crique.

Des processions ponctuent l’année, lors de fêtes religieuses rituelles. Là, les danseurs, dans leurs "galas", tenues chatoyantes, expriment à travers l’énergie qu’ils déploient la force d’une dévotion populaire qui a été reconnue au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

En 2014, nous nous lançons dans le tournage de ce qui deviendra le documentaire El deseo de Dios.

Samedi après samedi, pendant près de trois mois, nous filmons les répétitions du groupe. Trois processions s’égrènent au cours de cette période, dont le pélerinage où se rejoignent chaque année des groupes de danseurs de tout le pays, à Lo Vásquez. Nous les y accompagnons, nous les interrogeons aussi, et plusieurs d’entre eux nous livrent leur vision de cette pratique qui remplit leur vie, dans un Chili parfois trop en proie au fatalisme. Parmi eux, le couple qui préside le groupe, Anselmo et Ana, transmettent à ces jeunes leur force et leur sens de la solidarité.

La sortie du documentaire est prévue courant 2018.